les mots du projet

vendredi 20 octobre

collège-mania : véhiculer des idées qui ne condamnent pas à ne pas réfléchir, sans ennuyer pour autant.

compte-rendu

glyphicons-352-book-open copie

Si le concert du 29 mai 2015 a été une réussite, on ne saurait la mesurer vraiment qu’à l’aune de l’explosion de joie spontanée des collégiens de la chorale à l’issue de la représentation. Pour le public présent : amis, collègues, parents d’élèves, techniciens, représentants du Conservatoire Départemental et de la ville de Carros, ce fut une évidence. Ce qui m’a fait écrire le lendemain à deux grands professionnels de la musique et amis en compagnie de qui le projet devrait se poursuivre :
« 
Le mot le plus entendu après a été “qualité”, c’est pas trop courant. Les 50 choristes ont vraiment relevé le défi, assez émouvant en fait. Ça a été fait pour eux et ils se le sont très bien approprié. »
Ensuite vient le temps des regrets : l’arrivée d’une journaliste de Nice Matin après le concert, l’article qui ne paraîtra pas, la vidéo faite dans de mauvaises conditions qui ne rend pas justice à la prestation ou encore l’enregistrement-console passé à la trappe en technique dans le feu de l’action.
Tout cela demeure inhérent au spectacle vivant et demande à être oublié sans tarder, tout comme le succès de la soirée.
Alors on se rappelle de ce qu’il y a d’important : CONTINUER.
page

extraits des dialogues et des paroles des chansons

glyphicons-245-conversation extraits des dialogues

Bo : Les nuages se disputaient le ciel. Le soleil tentait des percées au beau milieu de bleus sombres comme le travail du dimanche. Bordant la mer agitée, une large étendue de sable portant trace des garrigues proches ; et là, sous le pavillon bleu, collé serré autour du haut mât pour cause de vents ardents, sa mobylette orange. Tonton, avec ses souvenirs, à Sainte Marie la mer, en terre catalane.
(...)
Idoscope : Et après ça, mon père qui me dit : « bon sang Ido mais qu’est-ce que tu fais de ton temps » ?
Kal : Pourtant il est le premier à répéter qu’il n’a jamais le temps de rien.

(...)
L’abeille : Bzz... Bzz.. Pas toujours facile de rester tranquille. De la fleur au miel, sur ce long chemin, même nous parfois on a le bourdon. C’est vous dire... Bzz... Et dans ces moments-là, chez nous autres, abeilles, comme chez vous, il y en a toujours une pour faire la belle, genre admirez ma taille de guêpe. Du coup on passe rapide du pollen à la haine...
glyphicons-72-book copie extraits des paroles


Cash (il lui a dit)

C'est juste trop ton truc,
Ça le fait bien,
Mais si c'est trop injuste,
Ça le fait pas,
Alors voilà, (bis)
Le juste défait l'injuste et tout va bien (...)


Du temps de Tonton

Il y avait des dunes, il y avait du poisson,
Il y avait des lapins et l’air sentait bon,
Il y avait tant de plages,
Et si peu de béton,
Que la mer était belle,
Du temps de Tonton...


Écoute moi - provisoire

Écoute moi Maman vois je ne suis plus un enfant,
Écoute moi Papa bientôt je serai plus grand que toi,
Alors n’attends pas,
N’attends, n’attends pas,
Oh écoute moi, écoute moi (...)


Émile le chat

T’es trop dégoûté,
Quand faut commencer ta journée,
Les séries télé,
Ton temps de sommeil ont bouffé,
T’es vite passé de chaud bouillant à déprimé,
De jamais laisser l’temps au temps
On s’retrouve Gros-Jean comme devant.


La terre (Regarde un peu)

Si la terre perd la boule
C’est le monde qui s’écroule
L’œuf qui mange la poule
La foule qui se défoule (...)


Maintenant

Des bandits ont volé le temps en pillant le passé,
Que pouvons-nous faire à présent, le futur est masqué.


Où va le temps?

Au carrefour du temps
On voit passer des gens
Et en s’en approchant
Soudain, on les entend,
Les gens, parlent des gens,
Ou bien, encore d’argent.

Parler entre nous

Laissez-nous donc nos mots
Sinon c’est pas michto
Ah mais n’y touchez pas
Sinon ça l’fait trop pas
Sur la tête de moi
On ne supportera pas
Que vous disiez que lol
Ça rime avec école !


Soleil, soleil (Le soleil t’a dit)

Soleil, soleil, sais-tu qui tu ensoleilles?
Soleil, soleil, eh! dis pas que tu entends pas,
Soleil, soleil, t'éclaires démons et merveilles,
Soleil, soleil, on dirait que ça te gêne pas.


Tout l'monde en veut

Dis-moi dans quelle famille, dans quelle école, dans quel pays, quelle université, quelle fabrique à génies?
On peut apprendre à être heureux
À être heureux avant d'être vieux
Moi j'ai quinze ans et très envie
De ne pas juste rester en vie (...)


Y'a pas, y'a pas

Y’a pas, y’a pas
Que des modeuses frimeuses,
Y’a pas, y’a pas
Qui font des chansons,
Y’a pas, y’a pas
Que des rappeurs buzzeurs,
Y’a pas, y’a pas
Pour faire des chansons!


À suivre...